Accueil > Qui sommes-nous ? > EPA en chiffres
Mireille Lachapelle, Success story à Bernay

La classe devient un lieu de rencontre avec les adultes

Mireille Lachapelle

Professeur au lycée Fresnel de Bernay


 

Mireille_Lachapelle_Bernay_20_12_2013Au commencement Mireille Lachapelle, professeure au lycée Fresnel de Bernay, cherchait simplement un cadre juridique pour monter une entreprise au sein de sa classe de BTS. Elle a alors découvert le concept de Mini-Entreprise. Six ans plus tard, le projet est toujours d’actualité, reconduit chaque rentrée avec fidélité.

 

 

 

Pourquoi reconduire le projet depuis six ans ?

La Mini-Entreprise, par sa structure, revêt de nombreux avantages pour nos élèves. Ceux issus des filières générales et technologiques notamment, c’est un lieu de compréhension des mécanismes de l’entreprise : hiérarchie, autonomie, prise de responsabilités. De plus, la classe est fondamentalement ouverte et devient un lieu de rencontre avec les adultes (consultants, intervenants extérieurs…). L’exercice leur permet également de modifier leur manière de penser. Au début, le travail est vécu comme une corvée. Par la suite, il devient un moyen d’atteindre ses objectifs, et les étudiants s’aperçoivent qu’ils peuvent même en dégager du plaisir, de la satisfaction.

 

Quelle a été votre évolution dans le suivi des élèves ?

Lors de nos premières années, nous restions très scolaires. Avec le temps, nous avons développé une nouvelle philosophie d’enseignement, une vraie vision d’entreprise que nous nous employons à transmettre à nos élèves. Nous ne les préparons pas uniquement à la réussite de leur diplôme mais à la vie. Nous sommes plus exigeants avec eux quant à leurs objectifs et leur implication. De plus, nous avons construit des ponts avec les cours de BTS et la ME nous fournis des études de cas concrets beaucoup plus parlant pour les étudiants.

 

Avec le recul, quel est le secret d’une bonne Mini-Entreprise ?

Un bon produit naturellement, mais aussi, et surtout, une bonne équipe dirigeante. Des gens motivés, engagés, déterminés. Concernant la démarche, nous choisissons d’abord le projet pour fédérer. Ensuite, les jeunes s’engagent sur la base du volontariat. En effet, pour réussir, l’envie d’entreprendre est fondamentale.