Accueil > Qui sommes-nous ? > Actualités > Article Temoignage > Delphine Dieval : professeure en mode projet
Delphine Dieval : professeure en mode projet

J’ai découvert le travail en mode projet. Depuis je l'utilise dans tous mes enseignements...

Delphine Dieval

Professeure au collège Notre Dame de la Providence

Avranches

 

Delphine_Dieval2Delphine Dieval est professeure d’espagnol. Depuis 2012, elle anime le projet Mini Entreprises au sein du collège Notre Dame de la Providence d’Avranches en binôme avec son collègue de technologie, Francis Jegat. En 6 ans, la Mini Entreprise lui a apporté beaucoup : des méthodes de travail innovantes et des souvenirs...

 

 

En quoi la Mini Entreprise a changé votre enseignement ?

Avec la Mini Entreprise, j’ai découvert une nouvelle façon de travailler avec mes élèves : le mode projet. Depuis, je le mets en pratique dans mon enseignement quotidien. Avec mes élèves, je fais des projets de fin de séquence. La relation avec les élèves est également très importante puisque je les ai en classe d’espagnol et en Mini Entreprise. Et on développe un contact totalement différent. Merci EPA de nous avoir fait découvrir cette nouveauté.

 

Que vous a apporté ce projet ?

Il m’a beaucoup apporté. Au-delà de la rencontre avec les élèves, j’ai aussi fait une rencontre avec un binôme extraordinaire, mon collègue de technologie, que je connaissais de loin avant le projet. Et que j’ai découvert en menant le projet à ses côtés. Nous sommes totalement complémentaires. Lui la technique et les manipulations, moi le coté ordonné et administratif. Après 5 ans de collaboration, nous sommes inséparables. La Mini Entreprise maintenant, c’est lui et moi.

 

Quel est votre meilleur souvenir ?

Une année quand mes mini-entrepreneurs fabriquaient et vendaient des pochettes. Le recteur de l’époque en avait acheté une et avait accepté de se prendre en photo avec les élèves. C’est un excellent souvenir car le recteur est quelqu’un d’important que l’on ne côtoie jamais en tant que professeur, ni en tant qu’élèves. Et donc qu’il se mette à leur niveau, qu’il vienne nous voir et découvrir ce dont sont capables nos jeunes est une vraie reconnaissance de notre métier.

 

Retrouvez le témoignage en vidéo sur notre chaine Youtube

SALON_2018_Delphine_Dieval