Accueil > Nos outils > Notre Commune EPA
La Région veut développer les Mini Entreprises

Nous souhaitons que se poursuive le déploiement des mini-entreprises sur l’ensemble du territoire régional, notamment dans des zones où elles sont encore peu connues…

 

Bertrand Deniaux

Vice-Président en charge des lycées

Région NORMANDIE

 

NL_24_Bertrand_DeniauxLa région a choisi d’accorder sa confiance à EPA Normandie et place l’association parmi les acteurs privilégiés de sa politique éducative à destination des lycéens et apprentis. Bertrand Deniaud, conseiller régional et vice-président en charge des lycées, nous explique les raisons de ce choix. Entretien...

 

 

La Région a choisi de renouveler la convention avec Entreprendre Pour Apprendre Normandie. Pouvez-vous nous expliquer ce choix ?

Dans le cadre de sa politique éducative à destination des lycéens et apprentis, la Région propose aux établissements un programme régional d’actions, afin de favoriser la réussite éducative des jeunes et de contribuer à la construction de leur citoyenneté. Ce programme est structuré autour de 5 axes, dont un dédié à l’esprit d’entreprendre.

 

Les actions mises en œuvre, la pédagogie proposée par Entreprendre Pour Apprendre correspondent aux attentes de la Région sur les actions qu’elle soutient dans ce cadre. En gérant une entreprise dans toutes ses dimensions, les élèves et les apprentis prennent confiance en eux, renforcent leur capacité d’argumentation, se confrontent au travail en équipe, travaillent les fondements éducatifs de l’esprit d’entreprendre...

 

De plus, la coopération élèves/enseignants/acteurs du monde économique sur laquelle repose l’action permet un réel échange et une meilleure compréhension des environnements de chacun. Enfin, la présentation des mini-entreprises lors de la foire de Rouen et du salon régional des mini-entreprises de Caen, les prix remis lors de cette manifestation permettent une reconnaissance et une valorisation du travail fourni par les jeunes tout au long de l’année scolaire. Pour toutes ces raisons, continuer de soutenir l’association à l’échelle du nouveau territoire normand est apparu comme une suite logique, qui concrétise un partenariat qui existe depuis de nombreuses années.

 

 

Quels seront les grands axes de cette collaboration ?

Nous avons identifié trois axes de travail : il s’agit tout d’abord de promouvoir le dispositif, de proposer des adaptations pour qu’un nombre croissant de lycées et de CFA, qui relèvent de la compétence de la Région, mais aussi de missions locales y participent.

Dans cette même logique de développement, nous souhaitons que se poursuive le déploiement des mini-entreprises sur l’ensemble du territoire régional, notamment dans des zones géographiques où elles sont encore peu présentes ou peu connues. Enfin, nous travaillons avec l’association pour inscrire durablement le dispositif dans le programme d’Actions Educatives de la Région, notamment en favorisant les articulations avec les autres actions intervenant dans l’entreprenariat (Entreprendre dans l’Economie Sociale et Solidaire).

 

 

Entrepreneuriat social et solidaire, Entrepreneuriat au féminin, développement durable, insertion et employabilité des jeunes… les chevaux de bataille d’EPA Normandie sont nombreux. Y en a-t-il un qui vous touche plus particulièrement ?

Il n’est pas aisé de répondre à cette question : toutes ces thématiques sont essentielles. D’ailleurs, la Région les prend en compte dans l’ensemble de ses politiques et développe des programmes d’actions sur certaines d’entre elles. L’important est de mettre en cohérence ces différents enjeux au service d’une politique en faveur de l’entreprenariat.